l'échec et ses vertus

J'ai envie de vous parler de l'échec sous un angle positif avec en bonus l'une de mes vidéos préférées sur le sujet.

Dans l'article où je commentais ma lecture du livre de Perla Servan-Schreiber « Ce que la vie m'a appris » , je vous ai partagé cette citation :

« J'ai appris la différence essentielle entre erreur et sentiment d'échec. Faire des erreurs est utile pour progresser. Cultiver le sentiment d'échec est nuisible et inefficace. » Perla Servan-Schreiber

Cela m'a donné envie de vous faire un article spécifiquement sur l'échec.

J'ai envie d'aborder le thème de l'échec pour vous montrer qu'on peut dépasser sa connotation négative et l'accueillir comme une opportunité.

Échouer est une réalité qui nous concerne tous. Il nous arrive en effet tous de connaître des échecs, et généralement on se sent mal dans ces situations car nos attentes ne sont pas satisfaites.

Souvent on s'était projeté dans une situation, on attendait de toutes nos forces un résultat positif, et celui-ci ne s'est pas produit. Souvent aussi, on subit des revers, la vie nous met des claques, que l'on ne voit pas forcément venir : une rupture, une perte d'emploi, un surendettement. Tous ces événements dans notre vie, nous provoquent un sentiment d'échec, d'inaccomplissement.

Quand on cumule les échecs, on a tendance à céder au désespoir. On se dit qu'on est maudit, que ça ne nous arrive qu'à nous, qu'on ne va jamais s'en sortir, que toute notre vie est, et restera un échec. On rentre alors dans un cercle vicieux : les pensées négatives nous démotivent, cela conduit à ne pas se donner les moyens d'agir pour changer les choses...on reste alors empêtré dans les problèmes. On est bloqué sur la situation.

C'est l'arrêt sur image. Une image en noir et blanc.

Il est important de soigner sa réaction face aux échecs pour ne pas se laisser écraser par eux.

Si j'ai fait le choix d'écrire cet article sur l'échec, ce n'est pas pour vous inciter à vous planter, mais pour vous inviter à dédramatiser l'échec, à apprendre à être davantage dans l'acceptation quand il survient.

« Il n'y a qu'une seule chose qui rend un rêve impossible à réaliser : la peur de l'échec. » Paulo Coelho

« Il est dur d'échouer, mais il est pire de n'avoir jamais tenté de réussir. » Franklin Delano Roosevelt

A choisir, bien sûr que l'on préfère tous réussir qu'échouer.

Hélas, on ne peut pas toujours éviter l'échec. Surtout dans nos sociétés, basées sur la compétition. On a tous envie de gagner, d'être le meilleur, mais il n'y a pas de place pour tout le monde sur la première marche du podium. Cette logique de compétition est valable dans le sport, mais dans tellement d'autres domaines.

Quand une entreprise publie une offre d'emploi, elle va recruter un candidat, celui dont le profil correspond le mieux au poste vacant. Il n'y aura pas de place pour tous les candidats qui postulent. Il y a des chances que l'on ne vous donne pas le job, mais cela ne doit pas être vécu comme une remise en cause de votre valeur.

Pour moi, il n'y a qu'une catégorie de gens en fait, ce sont les gagnants. Ils se répartissent en deux sous-groupes : il y a des gagnants et les apprentis gagnants.

L'échec est un moyen pour les apprentis de se former, d'apprendre, pour se donner les moyens de réussir un jour à leur tour.

Tout est une question de timing, de temporalité si vous préférez.

Ce qui ne vous arrive pas aujourd'hui, vous arrivera un jour, mais encore faut-il que vous restiez motivé à agir sans perdre de vue vos rêves.

Je ne vous souhaite pas d'échouer, mais si l'échec se produit dans votre vie, j'aimerais que vous l'accueilliez comme quelque-chose d'inévitable qui peut vous faire grandir si vous y voyez l'opportunité d'apprendre ou de vous orienter vers la voie qui vous correspond réellement.

Pour terminer, je vous propose cette vidéo très inspirante de JK Rowling à propos de l'échec (doublage en français).

La vidéo la plus inspirante sur l'échec

 

Les 5 idées importantes que je retiens sont les suivantes :

1) L'échec permet de revenir à l'essentiel ;

2) L'échec libère car une fois que vous avez touché le fond, vous n'avez plus rien à craindre ;

3) Ceux qui n'échouent jamais vivent en fait si prudemment que cela revient à ne pas vivre du tout ;

4) L'échec nous rend plus confiant sur notre capacité à faire face aux revers de la vie ;

5) L'échec permet de savoir qui nous sommes et d'évaluer la force de nos relations. 

Ces 5 idées importantes sur l'échec, tiennent sur les 5 doigts d'une main. Relisez-les à chaque fois que vous sentez que vous restez bloqué sur le sentiment d'échec.

Faites-suivre cet article à vos proches qui sont en proie au doute suite à un échec.

Cela vous prendra peu de temps de partager des bons conseils, cela peut faire gagner des années précieuses à ceux qui les reçoivent.

Voici la transcription des propos de JK Rowling sur l'échec :

Sept ans seulement après ma remise de diplômes, j'avais échoué de manière épique. Un mariage exceptionnellement bref avait implosé et j'étais sans emploi, parent isolé et aussi pauvre qu'il est possible de l'être dans la Grande-Bretagne moderne sans être sans abri.

Les craintes que mes parents avaient envers moi et que j'avais envers moi étaient là, et, à tous points de vue, j'étais le plus gros échec que je connaisse maintenant.

Je ne vais pas vous dire que l'échec est amusant. Cette période de ma vie est une période sombre et je ne savais pas qu'il allait arriver ce que la presse a appelé un véritable conte de fées.

Je ne savais pas jusqu'où le tunnel se prolongeait et pendant longtemps toute lumière à la fin était un espoir plus qu'une réalité.

Pourquoi est-ce que je parle des avantages de l'échec ? Simplement parce que l'échec nous écarte de ce qui n'est pas essentiel.

J'ai cessé de prétendre que j'étais autre chose que ce que j'étais et j'ai commencé à consacrer toute mon énergie à terminer le seul travail qui m'importait.

Si j'avais vraiment réussi à autre chose, je n'aurais peut-être jamais trouvé la détermination de réussir dans le seul domaine où je croyais vraiment appartenir.

J'étais libéré parce que ma plus grande peur s'était réalisée, que j'étais encore en vie, que j'avais toujours ma fille adorée, une vieille machine à écrire et une grande idée.

Ainsi toucher le fond est devenu une base solide sur laquelle j'ai reconstruit ma vie. Vous n'allez probablement jamais d’échouer au point où j'en étais, mais certains échecs dans la vie sont inévitables.

Il est impossible de vivre sans échouer dans quelque chose, à moins de vivre si prudemment que vous pourriez aussi bien ne pas avoir vécu du tout. Dans ce cas, vous échouerez par défaut.

L'échec m'a procuré une sécurité intérieure que je n'avais jamais atteinte en passant des examens.

Cela m'a appris des choses sur moi-même que je n'aurais pas pu apprendre. J'ai découvert que j'avais une forte volonté et plus de discipline que je ne le pensais.

J'ai aussi découvert que j'avais des amis dont la valeur était vraiment supérieure au prix du rubis.

Savoir que vous êtes devenu plus sage et plus fort après les revers signifie que vous êtes rassuré dans votre capacité à faire face.

Vous ne connaîtrez jamais véritablement qui vous êtes ou la force de vos relations jusqu'à ce que les deux aient été éprouvés par l'adversité. Une telle connaissance est un véritable cadeau.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Partager