Quand maman profite Claire

Comment être sereine en tant que maman? Claire, du blog "Quand maman profite" nous fournit des clés. 

Hier, le 4 novembre, était donné le coup d'envoi de la 40ème édition de la route du Rhum, la célèbre course qui conduit tous les quatre ans, de nombreux navigateurs à braver l'Atlantique en solitaire pour rejoindre la Guadeloupe au départ de Saint-Malo. L'occasion de nous souvenir de Florence Arthaud, qui nous a quitté tragiquement en 2015. Elle avait pris sa place dans l'Histoire en étant la première femme à s'imposer dans cette compétition en 1990. Florence Arthaud était, en plus d'être une navigatrice de renom, une maman, qui passait certes beaucoup de temps en mer, mais qui malgré tout avait su nouer une relation privilégiée avec sa fille. La preuve qu'il n'y a rien d'incompatible entre la maternité et la poursuite de ses passions. Une maman qui profite de la vie tout en étant une maman qui gère en passant du temps de qualité avec ses enfants, c'est peut-être ça la clé de l'épanouissement? Aujourd'hui, j'aborde la thème de l'épanouissement en tant que maman, à travers l'interview de Claire du blog "Quand maman profite".

 

Bonjour, tu es la créatrice du blog "Quand maman profite" qui connait un réel succès. Peux-tu m'en dire plus sur toi et sur le concept de ton blog?

Bonjour, je m’appelle Claire, maman de deux petits garçons de 3 et 8 ans (aujourd'hui ( ;)

Je suis assistante de direction la journée et mes temps libre je les consacre à mes petits bouts et aussi aux autres mamans.

Mon blog est là pour aider les mamans qui ont un petit coup de mou. Beaucoup d’entre elles m’envoient des messages en privé quand cela ne va pas !

Je souhaite être là pour elles. Chaque jour de la semaine, je leur mets une phrase positive pour bien commencer la journée. Les enfants ne peuvent être heureux que si leurs mamans le sont .

 

J'ai découvert grâce à toi la notion de "yes day", qui consiste à dire oui à tout, est-ce que tu peux m'en dire un peu plus? Tu l'as expérimenté personnellement avec tes enfants c'est bien ça? Comment ça s'est passé?

Le Yes Day, c’est dire oui à ses enfants durant un temps limité et dans la limite du raisonnable. Un voyage au Futuroscope alors que le budget n’est pas là et qu’on habite à 800km du lieu, non, on n’accepte pas.

Une info supplémentaire, les enfants ne savent pas que c’est leur jour (cela serait trop simple). Cette journée doit être préparée à l’avance : on doit choisir une journée où la famille n’a rien de prévu, le budget doit être réfléchi aussi.

La plupart du temps, je suis étonnée des demandes de mes garçons. Cela ne va jamais plus loin que: est-ce que je peux manger un bonbon (et même s'il est 8h du mat..), on peut aller manger au fastfood et on peut jouer ensemble.

Je pense sincèrement qu’ils commencent à comprendre quand c’est leur journée. Je le remarque car ils testent toujours.

Ce ne sont pas toujours des petits trucs simples et ils y vont maintenant crescendo dans la journée ! Mais qu’importe, on passe toujours un super moment et tant pis, si ce jour-là, le ménage n’est pas fait et que je suis encore plus en retard sur le linge. La priorité c’est eux !

 

Quelle est selon toi la chose la plus difficile à gérer quand on est maman?

Son temps, son énergie aussi. Nous ne pouvons pas être la maman parfaite mais nous pouvons essayer de le relativiser un maximum. Quand rien ne va plus, c’est là qu’il faut tout arrêter ! Tant pis pour le ménage, tant pis si on mange une pizza, tant pis si ce soir, les doudous n’ont pas pris de douche…

Il y aussi les colères des enfants… Si un enfant se met en colère, ce n’est pas un caprice mais simplement une façon pour lui de dire qu’un de ses principaux besoins n’a pas été compris et moins on l’écoute plus la colère est grande. Mon deuxième fait plus de colère que mon premier. Quand c’est comme cela, je lui parle beaucoup. Je lui dis que maman n’a peut-être pas bien compris ce que son petit garçon a besoin et qu’on devrait repartir à zéro.

La colère ne part pas tout de suite mais je reste avec lui dans la pièce. Je ferme la porte et je lui parle calmement. Je lui dis que maman est là. Même si maman est maman. Elle ne comprend pas forcement tout… Cela peut durer 5 min, 10 min. C’est difficile, on a tendance à vouloir hurler dessus et claquer la porte mais il faut résister.

J’ai remarqué que mon Hugo fait de moins en moins de colère. Une autre chose, quand un enfant fait une colère devant d’autres personnes, les personnes ont tendance à parler à votre enfant et même à vous donner des conseils. Stop ! C’est votre enfant, c’est vous qui gérez ! Moi, je leur dis : merci mais je gère. Surtout si ces personnes commencent à dire à votre enfant tu n’es vraiment pas beau comme cela. Ouh le méchant garçon… Sincèrement, on me dirait cela alors que je suis en colère, cela ne ferait qu’envenimer les choses…

 

Quel conseil donnerais-tu à une jeune maman qui a du mal à faire face à ses nouvelles responsabilités?

Je lui dirais : « Demande de l’aide, parle aux autres mamans. Ce que tu vis, on l’a tous vécu. Ce qui est le mieux pour ton enfant c’est toi et le papa. Rien que vous deux ! Tu peux douter mille fois de toi mais sache que pour ton enfant tu seras toujours la meilleure. Et surtout…. repose toi quand tu peux ! Tant pis si ta maison n’est pas rangée. Ce qui compte c’est ton bien être car si tu es bien ton enfant sera bien. »

 

S'il y a des mamans qui ont des difficultés, pour d'autres, être maman, c'est que du bonheur..., quelle est ta définition du bonheur?

Le bonheur pour moi c’est simple : c’est d’être heureuse de ce que l’on a. C’est d’être heureuse malgré les difficultés. Je suis de nature très positive.

Même si j’ai vécu quelques épreuves comme la maladie et la perte de mon papa. Il faut rebondir ! Il n’y a que toi qui peux te rendre heureuse.

Si tu n’es pas heureuse, essaye de changer les choses ! Petit à petit jour après jour.

 

Quels sont tes projets aujourd'hui, qu'est ce que tu rêves d'accomplir?

La création d’histoire pour enfant…. Un rêve qui prend vie depuis quelques mois.

Grâce à CUBE YOUR LIFE. Je travaille énormément dessus. Mes histoires sont des histoires de bienveillance pour des enfants entre 5 et 10 ans.

 

En parcourant ton site, j'ai vu que tu faisait référence pour décrire ton univers à un "monde de bisounours", comment imagines-tu notre monde dans 100 ans?

Mon monde dans 100 ans serait un monde où la bienveillance aurait gagné du terrain, où les adultes auront compris que l’éducation des enfants est primordiale pour l’avenir de tous.

Une éducation doit se faire dans l’amour et la compassion et non dans le conflit, les menaces.

Quand j’entends des mamans ou mamies dire qu'un enfant doit obéir. Je bondis !!!! Non, un enfant ne doit pas obéir, il doit comprendre les choses pour pouvoir agir en pleine conscience.

 

Quels sont les dessins animés et les chansons qui t'ont marquée quand tu étais enfant?

Princesse Sarah et les chansons du Club Dorothée

 

Comment en savoir plus sur ton actualité, j'ai vu que tu avais une page facebook, as-tu une chaine youtube?

Je suis en train de créer ma chaine youtube: Quand Maman Raconte. Si tout se passe bien, elle verra le jour en décembre. Je ne vous en dis pas plus

 

Si tu pouvais dire une chose positive à toutes les mamans du monde, ce serait quoi?

Tu es ce qui est de mieux pour tes enfants ! Ne doute pas de cela.

Merci Claire et joyeux anniversaire à ton fils qui fête ses huit ans aujourd'hui.

 

Partager