sylvain dubreuil

Rencontre avec Sylvain Dubreuil, l'auteur de "La vie n'est qu'une question de temps". 

Qui es-tu ?

Mon nom est Sylvain Dubreuil, je suis travailleur autonome. Je suis propriétaire d’un centre de SPA et massothérapie ainsi que l’ auteur du livre : « La vie, ce n’est qu’une question de temps » et conférencier en devenir.

 crédits photo: Sylvain Dubreuil

Quelles sont les valeurs importantes à tes yeux?

Pour moi, l’entraide est l’une de mes valeurs fondamentales, c’est d’ailleurs l’une des raisons qui m’ont poussé à écrire mon livre et commencer les conférences. Simplement pour aider les gens à découvrir un style de vie différent de celui où ils sont embourbés.  

 

Lors de ton parcours, personnel ou professionnel, as-tu rencontré des obstacles, dans l'affirmative, comment as-tu surmonté la situation?

Oui, j’ai dû surmonter beaucoup d’obstacles depuis que je suis devenu travailleur autonome. À chaque projet que je commence, c’est inévitable, je rencontre des difficultés et c’est très bien ainsi, car c’est ce qui nous rend plus forts.

Le secret est bien simple pour passer à travers les difficultés :

- Avoir une bonne vision du projet et être convaincu de sa réussite

- Se faire un bon plan de match

- Passez à l’action et persévérer en ajustant sa trajectoire pendant le processus de réalisation.

 

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu à quelqu'un qui traverse des épreuves difficiles?

Je lui dirais de redoubler d’ardeur, car la situation temporaire qu’il vit en ce moment, n’est là que pour valider ses choix. Le chemin de la réussite n’est pas droit, il y a plusieurs détours et c’est ce qui fait la beauté de ce chemin.

 

C'est quoi pour toi réussir sa vie ? En quelques mots simples…

Pour moi la clé de la réussite c’est de devenir maître de son destin, de sa vie. Pouvoir faire ce que je veux, quand je veux, où je veux, avec qui je veux. Être maître de mon horaire, de mon temps et de ma vie. Bref, vivre complètement libre de mes choix, de mes actions. Voilà pour moi la définition de la réussite et de mon bonheur.

 

En parlant de réussir sa vie, quels sont tes projets aujourd'hui, qu'est-ce que tu rêves d’accomplir?

À toutes les périodes, variant de 3 à 5 ans, je m’efforce de me créer un nouveau projet et me sortir de ma zone de confort. Par exemple à 36 ans, je n’ai pas hésité à tout vendre et me réorienter pour me forger ma vie actuelle. Ensuite j’ai accompli mon projet de devenir humoriste pendant 3 ans. Cinq ans plus tard, j’ai accompli mon projet de devenir auteur et maintenant je suis en train d’accomplir mon rêve de devenir conférencier d’ici les 3 ou 4 prochaines années et aussi, écrire un autre livre. Tout ceci dans un seul et unique but : vivre libre en réalisant mes buts, mes passions!

 

Est-ce que tu peux me dire comment tu souhaites voir le monde de demain ?

Je vois beaucoup de bouleversements et de nombreux changements dans le monde de demain. Que ce soit au niveau climatique, de l’environnement, de la consommation des biens et du monde du travail. Je crois que l’humain arrive à une croisée de chemin où de nombreuses décisions difficiles devront être prises et où les gens devront prendre de plus en plus leur destinée et leur responsabilité en main, pour un monde meilleur.

 

Un livre, une chanson, une personne ou un film qui t'a marqué?

Pour ce qui est d’un livre qui m’a marqué, je crois que tout le monde devrait lire le livre de Robert Kiyosaki intitulé : « Père riche, père pauvre ». Ce livre est très instructif sur la façon de devenir maître de son destin financier et de sa vie. De plus j’adore la chanson de Frank Sinatra : « My way », qui nous incite à faire notre vie à notre façon.

 

Comment en savoir plus sur ton actualité, comment te contacter?

Vous pouvez m’envoyer vos demandes d’amitié sur ma page facebook sylvain dubreuil auteur, conférencier ainsi que vous inscrire sur mon site internet: https://sylvaindubreuil.com. Inscrivez-vous en laissant votre courriel et vous pourrez me suivre en direct dans mon projet de devenir conférencier.

 

Le mot de la fin ?

1) « Agissez comme s’il était impossible d’échouer ». Winston Churchill

2) Il est très rare d’entendre quelqu’un sur son lit de mort s’exclamer : « j’aurais pu passer plus de temps au bureau »

Sur ce je vous laisse, j’ai d’autres rêves à réaliser…

Je te remercie Sylvain. A bientôt sur Paris.

 

Partager